jeudi 6 avril 2017

La Dernière Mesure en stand-by!

"Nous entrerons dans la carrière quand nous aurons cassés la gueule à nos aînés!"

Grosse pause de La DM. On embarque le pack de 12 et la bouteille de sky, si y a des nouveaux sons ou des concerts dans les mois à venir ce sera purement accidentel! 
Les 3 albums sont en libre téléchargement sur la Page Bandcamp de La DM, sur laquelle tu peux aussi commander les albums en CDs (Les CDs... tu t'rappelles?), et y a encore quelques inédits sur notre Page Youtube
Une moitié du crew part explorer le grand Est, trop heureux de quitter le pays en pleine période électorale et de laisser aux citoyens éclairés le soin de mettre au pouvoir Rothschild Junior. On espère que le PS et l'UMP seront morts à notre retour, mais on sait que ni le FN ni la BAC ne le seront... 

On se quitte sur un petit son très sibérien :

jeudi 23 mars 2017

Pour l'amour de la rivière en colère (C'est quoi le sample? #10)



Sample pêché dans la B.O. de la série "True Detective"...

jeudi 16 février 2017

A Mars, en Rennes...

La DM de retour à Rennes!

Vendredi 3 Mars, 21H, à La Bascule (2 rue de la bascule) 

Samedi 4 Mars, 20h30, au Papier Timbré (39 rue de Dinan)



mercredi 1 février 2017

I will wait for Marylou

Le nouvel album s'ouvre sur "Marylou, suite et fin" qui, en plus d'être la suite d'un morceau qui date de 2008, a été écrit sur une période de plus de 2 ans et a fini par trouver sa place sur une des instrus les plus improbables de "Guérilla fantôme".
Cette instru, dont l'intro est pleine d'extraits radio et de voix et qui se finit en forme de pop-song, comporte, tout au long de ses 5 minutes, un sample de Louis Armstrong totalement déstructuré, voici l'original :

 

Et la version DM : 


jeudi 12 janvier 2017

2077

Prchoanis coerncts ~

21 Janvier : La Makhno / L'Usine - 4 place des volontaires, Genève (avec Horla et Glory Hole) ouverture des portes à 19H


28 Janvier : Le 96 - 96 boulevard de Charonne, Paris 20° (avec La K-Trième Dimension) à partir de 20H

vendredi 16 décembre 2016

Vente par correspondance

Désormais pour passer commande, rendez-vous sur notre page bandcamp, https://ladernieremesure.bandcamp.com/, vous cliquez sur "buy now" en dessous de Album CD et vous pouvez vous procurer "Guérilla fantôme" ou "Ex-fan des nineties" ("Demande à la poussière" est épuisé...) pour 5E + 1E de frais de port (3E hors de france).



 "La Dernière Mesure, déjà 7 ans de No Future..."

jeudi 15 décembre 2016

Marylou, suite et fin

Les impasses résistent et les fonds de couloir empestent
la pisse et puent la mort dans ce monde de rejets, de restes
le crack sous la veste, elle vie et se pique dans ce nulle part
où elle souhaite mourir vite, elle est au bout du trottoir
Marylou il est trop tard, les trous dans les bras ne mentent pas
ton teint toujours plus blafard, blanc comme un nuage noir
la seringue entre les doigts, enlacés sous les toits brûlants
toi, au bout du couloir, au fin fond d’un gouffre béant
à la fin du fondu au noir, bientôt perdu
croire pour entretenir l’espoir ne serait qu’une souffrance de plus
les jeux faits, l’âme vendue, plus de jetons pour rejouer
le bandit manchot sort toujours les trois fruits empoisonnés
ô passions destructrices, dans les décombres du quotidien
dans les immeubles délabrés comme bombardés au petit matin
les vieux posters humides qui pendent sur les murs crasseux
superstars sans une ride, des trous de cigarettes aux yeux


Poupée de porcelaine morcelée, bombe humaine
Une ceinture d'explosif dans la boite crânienne
Terroriste dans l'angle mort du rétroviseur
Au pied du mur, une main tremblante sur l'interrupteur


Toutes les issues sont scellées, c’est une prison à ciel ouvert
une ville fantôme désertée, comme exilée de tout univers
en hiver comme en été, les voitures passent sans s’arrêter
une municipalité de zombies, d’alcooliques, de camés
un décor décati, des tours fanées, des bâtiments difformes
et le long des routes des silhouettes aux physiques informes
des ombres sur les murs, animaux nocturnes insomniaques
aux dents serrées, aux yeux rouges, aux articulations qui craquent
au crépuscule de leurs conditions les crocodiles s’endorment
c’est le cimetière des passions et des amours sous toutes leurs formes
et Marylou, ici-même, a enterré tous ses souvenirs
sans romantisme, sans bohème, sans un soupir
suite et fin d’une histoire débutée sur un comptoir sale
terminée dans ce nulle part sur un dernier trip fatal
tout au fond du couloir sous les ampoules éclatées, les cafards
qui traînent et vagabondent sur les vieux posters de stars


Poupée de porcelaine morcelée, bombe humaine
Une ceinture d'explosif dans la boite crânienne
Terroriste dans l'angle mort du rétroviseur
Au pied du mur, une main tremblante sur l'interrupteur


Une Madonna punaisée au-dessus d’un matelas noirci
par la crasse et l’humidité, étalé sur le plancher pourri
aux prières de désespoir, on succédé un stock de drogues dures
sous un soleil noir, bienvenue au cœur de la blessure
dans la ville dévastée, les vitraux d’églises éclatés
la MJC, repaire de junks, de cloches, d’alcooliques, de camés
vaincu à l’arrivée, depuis des années, cité à l’abandon
une Sibérie empoisonnée, bannie de toute civilisation
Dieu a quitté les lieux, elle le sait depuis longtemps
et plus moyen de revendre son âme même au rabais, évidemment
il n’y a plus rien à sauver, le rideau tombe, le temps s’efface
Marylou emporte avec elle ses rêves de succès dans l’impasse
elle s’endort, enfin, s’étale en tremblant sur les couvertures
des magazines people étalés là entre autres ordures
à la une, starlette siliconée, sourire accroché au visage
figée sur le papier glacé, coincée au milieu du naufrage


Poupée de porcelaine morcelée, bombe humaine
Une ceinture d'explosif dans la boite crânienne
Terroriste dans l'angle mort du rétroviseur
Au pied du mur, une main tremblante sur l'interrupteur

La Dernière Mesure en stand-by!